Lee Chang-Dong, un art de l'ironie 2022, 100 minutes

Un documentaire écrit et réalisé par Alain Mazars
Avec la collaboration de N.T. Binh
Produit par MOVIE DA et PINEHOUSE
Avec la participation de CINE +
Sélectionné dans les festivals de Jeonju et Lumière de Lyon 2022
Il existe deux versions de ce documentaire, l'une de 60 minutes sur les films de Lee Chang-Dong, l'autre de 100 minutes sur l'ensemble de son oeuvre, cinématographique et littéraire.

Synopsis

Ce film propose un portrait de Lee Chang-Dong, l'un des cinéastes les plus importants de Corée du sud, à travers ses longs métrages et ses écrits. C'est aussi un voyage dans le temps au cours duquel se déroule une approche de son oeuvre selon un axe qui nous paraît être son essence même : l'ironie dramatique. Adoptant un dispositif inspiré de PEPPERMINT CANDY, son second film, ce documentaire part du présent pour remonter dans le temps jusqu'aux origines de son art, son travail d'écrivain qui a précédé celui de réalisateur mais aussi ses souvenirs d'enfance.

POSITIF. avr-22.

Remarquable documentaire sur Lee Chang-Dong qu'Alain Mazars a réalisé avec la collaboration de N.T. Binh. Leurs entretiens avec le cinéaste sont passionnants, faisant émerger des motifs récurrents (l'écriture) que Mazars met en valeur en filmant le réalisateur de Poetry sur ses lieux de tournage. La construction du documentaire à l'envers de la chronologie permet de mieux comprendre l'homme et l'oeuvre en finissant sur les années d'enfance et d'apprentissage qui bouclent merveilleusement avec Burning. Philippe Rouyer