La Chine et le réel 2012, 59 minutes

Un film écrit et réalisé par Alain Mazars.
Documentaire.
Produit par MOVIE DA.
Co-produit/diffusé par CINE CINEMA.
Sélectionné par le Festival "Paysages de cinéastes" de Châtenay-Malabry
et le Festival du Cinéma Chinois de La Rochelle.
Musique : Jessica Mazars.

Synopsis

Certains disent de la Chine qu'elle est "une fiction". De fait, "l'Empire du Milieu" a été et reste pour l'Occident le lieu de toutes les fantasmagories. Wang Bing, Jia Zhangke et Wang Xiaoshuai, les personnages de ce documentaire, ont osé ce que leurs prédécesseurs n'avaient jamais encore tenté : une quête du réel à travers leurs films. S'appuyant sur l'oeuvre de trois grands cinéastes qui appartiennent à une même génération - celle d'après les évènements de la Place Tian Anmen - ce film construit à rebours et comme un puzzle, propose une exploration de la réalité de la société chinoise depuis le Printemps de Pékin.

POSITIF. Novembre 2011.

"En avant-première" à la SCAM, avant son passage sur CINE CLUB +, le très intéressant documentaire d'Alain Mazars, LA CHINE ET LE REEL, principalement sur trois cinéastes de la sixième génération, Jia Zhangke, Wang Bing, Wang Xiaoshuai passent en revue leur filmographie et la relient à l'histoire quotidienne de leur pays, au lendemain de Tiananmen. Hubert Niogret

TELERAMA. Mars 2012.

Le cinéaste Alain Mazars cite Simon Leys (écrivain et sinologue belge), pour qui «le soulèvement de Pékin de 1989 a fait éclater une fois pour toutes la fiction qu'est la République populaire de Chine». De fait, comme l'expriment les films de Wang Bing, Jia Zhangke, Wang Xiaoshuai et Zhang Yuan, si le soulèvement populaire et les réformes qui s'en sont suivies ont sensibilisé les Chinois aux idées de démocratie, d'égalité, de liberté et de justice, le «soufflé» est rapidement retombé.