Le Jardin des âges 1982, 56 minutes

Un film écrit et réalisé par Alain Mazars.
Produit avec l'aide du G.R.E.C
Avec la participation de N.T Binh
Prix de la Critique, du Public et Samson François de la Meilleure Bande Son au Festival international de Hyères.

Synopsis

Ce film part de cette fascination de l'homme pour l'immortalié de la pierre, décrite par Roger Caillois dans son livre “PIERRES”. Un véritable culte de la pierre existe depuis longtemps dans des pays d'Asie comme la Chine et le Japon. Se déplaçant de la montagne vers la mer, le film se déroule comme un rêve incantatoire dont voici le thème:
En Chine, dans une montagne du Tséchouan, on raconte qu'il existait autrefois une pierre qui avait des enfants. Au-delà de leur différence d'âge, et de la distance qui les sépare, ceux qui rêvent d'une même pierre sont en contact permanent. Fascinés par la même pierre, leurs pensées, leurs gestes, leurs désirs finissent par se confondre. Un jour, ils seront réunis dans un jardin, appelé “le jardin des âges”. On décrit ce jardin comme la rencontre, en un même lieu et en un même instant des quatre saisons de la vie: le printemps de la naissance, l'été de l'enfance, l'automne de l'homme devenu adulte, l'hiver du vieillard. Ce jardin est à la fois dedans et dehors, comme une grande maison contenant son propre jardin.

CINEMA 82. Décembre.

... La vision d'Alain Mazars nous plonge dans les profondeurs d'un orient bien plus intérieur que géographique. Patrick Lavallé

NICE MATIN. 6 septembre 1982.

... une oeuvre maîtrisée et fascinante. 

NRF. Janvier 1983.

... un réseau serré de surimpressions conférant à l'image un caractère proprement lyrique. Florence de Meredieu

LIBERATION. 7 septembre 1982.

... Eisenstein fait dans la banlieue parisienne un remake franco-chinois des fraises sauvages. Louis Skorecki

LA MARSEILLAISE. 5 septembre 1982.

... Au-delà de cette fasinante légende, nous traversons ce jardin avec un authentique cinéaste. C. Martino