Le pavillon aux pivoines 1988, 59 minutes

Produit et diffusé par LA SEPT.
Sélectionné par le Musée Guimet, le Centre Culturel Chinois de Paris et le Festival du Cinema Chinois de Paris 2016.

Synopsis

Une jeune aristocrate est séduite par un jeune homme qui lui est apparu en songe, une après-midi de printemps. Captive de cet amour impossible, la jeune fille se meurt de mélancolie. Mais la constance de son amour est plus forte que la mort ; elle gagne la pitié du juge des enfers, parvient à retrouver son amant et à
revenir à la vie. L'opéra Le pavillon aux pivoines fut composé en 1598 par le poète Tang Xianzu (1550-1617), l'un des plus grands dramaturges de l'époque Ming. De toutes les formes d'opéra chinois qui se succédèrent depuis le XIIème siècle, le kunqu est celui qui conserve le mieux l'image d'un art classique hautement apprécié dans les milieux lettrés pour son raffinement musical, littéraire et gestuel.

MUSEE GUIMET.

Adaptation personnelle du plus chinois des réalisateurs français, tournée en partie dans les décors naturels des jardins et paysages chinois de Hangzhou. Véronique Prost

PANDA fiLMS.

Quittant les conventions du théâtre filmé pour les paysages de la Chine éternelle, Alain Mazars a ciselé un écrin magnifique à la troupe de comédiens menée par la Diva Zhang Ji Qing. Jamais un occidental n'avait atteint de tels sommets dans l'approche émotionnelle et plastique de l'opéra chinois. Christophe Champclaux